Communication importante 

 

Nous rappelons à tout visiteur et abonné de nos pages et sites officiels que le Concours International de Belcanto Vincenzo Bellini,  créé en 2010 par Youra Nymoff-Simonetti et Marco Guidarini et produit par l’Association MusicArte est légalement déposé et possède un copyright. Il ne peut être en aucun cas confondu avec toute autre compétition ou manifestation se revendiquant de ce nom ou  de ses éditions passées.

Tout contrevenant, usant de contrefaçon ou de tentative d'appropriation, s'expose à des poursuites.

Les Maîtres de Stage

 de la Vincenzo Bellini Belcanto Académie

Marco GUIDARINI

Chef d'Orchestre, Fondateur du Concours Bellini

 

Marco GUIDARINI a étudié la direction d'Orchestre avec Franco Ferrara et devint l'assistant de Sir John Elliot Gardiner, faisant ses débuts d'opéra à Lyon avec Falstaff. Il poursuit ensuite sa carrière dans les  maisons d'opéra de New York (Metropolitan), Los Angeles, Minneapolis, Sydney, Nice, Barcelone, Séville, Bologne, Naples, Berlin (Deutsche Oper), Munich (Bayerische Staatsoper), Leipzig, le Welsh National Opera, le Scottish Opera, l'English National Opera, Copenhague et dans de nombreux festivals.

Il dirigea régulièrement l'Orchestre National de France, (Grand prix du disque de l'Académie Charles Cros  avec "Le Vili", sous sa direction), le Melbourne Symphony, l'Orchestre de la Südwestfunk Baden-Baden, le philharmonique de Hong Kong, le Japon Virtuoso Symphony Orchestra, le Gewandhaus de Leipzig, entre autres. Toujours à la tête du national, il dirige "Aida" et "Carmen" au Stade de  France.

Entre 2001 et 2009, Marco GUIDARINI fut Directeur Musical de l'Opéra et de l'Orchestre Philharmonique de Nice, où il a dirigé de nombreuses productions dont Salomé (version française), Pelléas et Mélisande et Wozzeck ainsi qu'une série annuelle complète de concerts. On lui confie également la Direction artistique du Festival de Musique sacrée, qui prend un nouveau souffle sous son impulsion. En Octobre 2009, il fait ses débuts au Teatro alla Scala, avec la réalisation d'une nouvelle production de Le convenienze e inconvenienze teatrali. À l'été 2010, il dirige des concerts avec l'orchestre de la Scala (Accademia del Teatro alla Scala), et part en tournée à Moscou, Saint-Pétersbourg et aux festivals de Ravello et de Pompéi. À l'automne 2010, il fait ses débuts au Teatro Colón de Buenos Aires avec une nouvelle production de Falstaff, et dirige Don Pasquale à San Diego, La Traviata à Dallas et Il trovatore à Toronto. En Europe, il mène de nouvelles productions de Cyrano de Bergerac à Séville et La Bohème à Gênes.

Entre 2008 et 2010, il est le Directeur artistique du Festival "Les Rencontres Musicales de Puteaux", un festival qui s'oriente peu à peu  autour de la figure de Bellini, qui mourût dans cette ville en 1835. Il devient Président-Fondateur du Concours International de Belcanto Vincenzo Bellini, né de ce festival, et qui  sera accueilli à Catane (ville natale du célèbre compositeur) en 2012. Ses enregistrements avec l'Orchestre Philharmonique de Nice, y compris l'intégrale des Concertos pour piano de John Field et des concertos de Lalo paraissent en parallèle sous le label Talent. Il dirigera notamment également Rigoletto, La Boheme, Don Pasquale, La Traviata, Il trovatore... En 2013, il dirige Turandot au Bolchoï, et poursuit la même production en 2014. Il dirigera aussi cette même année Madama Butterfly, ainsi qu' I Vespri siciliani de Verdi.

Depuis février 2017, Maestro Marco GUIDARINI est le nouveau Directeur Musical du Mitteleuropa Orchestra.

Viorica CORTEZ

Mezzo-Soprano

 

Viorica Cortez est une célèbre Mezzo-Soprano roumaine, artiste à la voix sombre et puissante, et à la forte présence scénique. Elle étudie d'abord au Conservatoire de musique de Iaşi, puis à l'Académie de musique de Bucarest avec Arta Florescu. Elle chante alors dans le Chœur Moldova de Iaşi et le Chœur Philharmonique de Bucarest. En 1964, elle participe à différents concours de chant et remporte notamment le prix Kathleen  Ferrier, et un premier prix à Toulouse dont le jury est présidé par Emmanuel Bondeville, qu'elle épousera en 1974.

Elle débute au Capitole de Toulouse en 1965, en Dalila dans Samson et Dalila. Elle chante alors à l'Opéra National de Bucarest (1965-68), puis débute au Royal Opera House de Londres en 1968, et au Teatro San Carlo de Naples en 1969. Elle chante à l'Opéra d'État de Vienne de 1970 à 1976. Elle paraît au Metropolitan Opera de New York à partir de 1971, au Lyric Opera de Chicago en 1973, au Palais Garnier de Paris jusqu'en 1987, au Liceo de Barcelone en 1986-2005, ainsi que sur toutes les grandes scènes lyriques d'Europe et d'Amérique. Sa carrière est l'une des plus prestigieuses, et elle reste une "Diva" de légende...

Viorica Cortez s'est illustrée dans un vaste répertoire, notamment en Carmen, Charlotte, Adalgisa, Giovanna Seymour, Elisabetta, Leonora, Azucena, Ulrica, Eboli, Amneris, Laura, Princesse de Bouillon, Brangäne, Kundry, Marina, etc. large répertoire qui la conduira sur les scènes du monde entier, dirigée par les plus grands chefs. Elle créé à Rouen en 1974 l'opéra de son mari Emmanuel Bondeville, Antoine et Cléopâtre. Elle fût une mythique Carmen à l'Opéra de Paris, et sa carrière internationale hors du commun l'a associée aux plus grands noms et  prestigieux partenaires.

Viorica Cortez donne souvent des Materclasses lyriques très sélectives, et participe encore à des concerts hommages qui lui sont consacrés comme dernièrement à Bucarest avec son amie cantatrice Leontina Vaduva, durant toute une semaine retraçant sa prestigieuse carrière internationale.Très motivée par l'enseignement, Viorica Cortez  occupe une place spéciale pour les professionnels qui sollicitent très souvent conseils, cours d'interprétation  et de technique vocale, parmi lesquels figurent certains des chanteurs des plus renommés ! Elle est l'une des cantatrices à la plus vaste carrière, qui fût présente dans plus prestigieuses distributions lyriques internationales aux côtés des plus illustres chanteurs de sa génération.

Viorica Cortez collabore régulièrement depuis sa création avec la " Vincenzo Bellini Belcanto Académie".  

Leontina VADUVA

Soprano

 

Née dans le comté de Valcea, Leontina Vaduva est la fille du chanteur folk Maria Ciobanu. Diplômée du Conservatoire de Bucarest, elle débute en France, au milieu des années 1980, dans Manon de Jules Massenet au Capitole de Toulouse.  Elle incarne d'une voix riche et généreuse les héroïnes du répertoire classique, de Gluck (Eurydice) à Poulenc (Blanche de La Force), en passant par Marguerite dans Faust, Violetta dans La traviata, Juliette dans Roméo et Juliette ou Mimi dans La Bohème.

Leontina Vaduva a plusieurs fois chanté au Covent Garden dans Rigoletto (avec Ingvar Wixell et Jerry Hadley, 1989), Carmen (incarnant Micaela en 1991 et 1994 ) et Roméo et Juliette (1994).

En 2000, Leontina Vaduva apparaît sur la célèbre scène du Metropolitan Opera, pour une série de six représentations dans La Bohème (comme Mimì, avec Luis Lima). Elle a chanté sur les plus grandes scènes du monde : Opéra de ParisCovent Garden de LondresScala de MilanStaatsoper de VienneMetropolitan Opera de New York, etc.), donnant des représentations de Londres à Buenos Aires, en passant par BarceloneCologneParis, Vienne et d'autres.

Sa discographie comprend des œuvres telles que Rigoletto (1993), Les Contes d'Hoffmann (dans le rôle d'Antonia, avec Roberto Alagna, chef d' orchestre Kent Nagano, 1994-1996), La Bohème (avec Alagna, chef d' orchestre Antonio Pappano, 1995) et un album l'airs d'opéra sous la direction de Plácido Domingo (1997). Elle effectue également un enregistrement vidéo sur DVD de l'opéra Roméo et Juliette, de nouveau avec Roberto Alagna, menée par Charles Mackerras, réalisé par Nicolas Joël (1994).

Premiers prix des concours internationaux de Bois-le-Duc (Pays-Bas), Francisco Viñas (Barcelone), Vérone (Italie) et Toulouse, Leontina Vaduva est aussi titulaire des Laurence Olivier Awards (Grande-Bretagne), et est Grand Officier de la Musique et de la Culture (Roumanie) et Officier des Arts et des Lettres (France).

Please reload