Communication importante 

 

Nous rappelons à tout visiteur et abonné de nos pages et sites officiels que le Concours International de Belcanto Vincenzo Bellini,  créé en 2010 par Youra Nymoff-Simonetti et Marco Guidarini et produit par l’Association MusicArte est légalement déposé et possède un copyright. Il ne peut être en aucun cas confondu avec toute autre compétition ou manifestation se revendiquant de ce nom ou  de ses éditions passées.

Tout contrevenant, usant de contrefaçon ou de tentative d'appropriation, s'expose à des poursuites.

Alberta ALEXANDRESCU

Alberta Alexandrescu fait ses débuts comme soliste avec orchestre à l’age de 12 ans, sur la scène de l’Athénée Roumain, la plus renommée salle de concerts de Roumanie. A 18 ans elle accède brillamment au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où elle reçoit son premier prix trois ans plus tard. Elle se spécialise auprès de Dimitri Bashkirov, Claude Franck et Francois-René Duchable.

En 1995 elle reçoit le troisième prix du Concours Marguerite Long/Jacques-Thibaud, ainsi que le prix Sacem. Soutenue par la fondation Nadia Biulanger, la critique musicale lui accorde en 1998 le prix pour jeunes interprètes. Alberta Alexandrescu a été invitée régulièrement par les meilleurs orchestres roumains pour interpréter lors de concerts de Chopin, Brahms, Tchaïkovski, Liszt, Beethoven, Grieg, Schumann, Saint-Saëns, Mozart et Bach.

 

Elle se produit aussi en récital solo et en musique de chambre avec des partenaires tels que Gheorghe Zamfir, Bertrand Chamayou, Nicolas Baldeyrou sur de nombreuses scènes et festivals (Elne Piano Fortissimo, Festival Chopin à Paris etc.), lors de la Galla Marguerite Long-Jacques Thibaud, au Théâtre Champs-Élysées, à l’Institut Français de Bucarest, à Toronto, mais aussi en Colombie et au Brésil.

 

Alberta Alexandrescu a participé à de nombreuses émissions de télévision (Musique au cœur…) et de radio en France et en Roumanie. Elle a publié des enregistrements de ses interprétations des œuvres de Schumann, Schubert et Liszt sous le label Rem.

Marie-France ARAKELIAN

Après de brillantes études au Conservatoire National de Région de Marseille, Marie-France Arakélian a suivi le cycle de perfectionnement dans la classe de Pierre Barbizet et a obtenu une médaille d’or à l’unanimité. Nommée très jeune chef de chant au CRR de Marseille des classes de Christiane Castelli (1979) puis Claude Méloni (1980), elle se spécialise dans le répertoire lyrique, suit les conseils de Manuel Rosenthal et affectionne particulièrement depuis lors cette forme d’expression. Depuis 2009, c’est auprès d’Isabelle Vernet qu’elle remplit sa fonction.

 

Sa rencontre avec Georges Cziffra et sa Fondation, dont elle est lauréate (1984), va orienter sa carrière vers la musique de chambre. Marie-France Arakélian s’est produite à l’Opéra Paris-Bastille, à l’Opéra de Montpellier et de Marseille ; elle a été invitée par de nombreux festivals en Europe, La Chaise-Dieu, Festival International de Percussions de Vienne, ainsi que dans de nombreux pays : Italie, Espagne, Portugal, Malte,Algérie, Allemagne, Pays-Bas, Norvège, Islande… aux Etats-Unis et en Amérique Latine à la faveur d’une tournée organisée par le Ministère des Affaires Etrangères et l’Alliance Française (Paraguay, Bolivie, Equateur, Pérou).

 

Durant quelques années (2000 à 2005), elle participe à de nombreuses croisières musicales, notamment en compagnie de Marilyn Horne, Dominique De Williencourt, Emile Naoumoff, Jean Ferrandis et le Fine Arts Quartet. Depuis 2002, Marie-France Arakélian est la pianiste du Forum Lyrique d’Arles, Concours International d’Opéra. Elle collabore avec "Arts et Musiques en Provence" à la réalisation d’actions pédagogiques et culturelles. En 2006 elle rejoint l’Ensemble "Pythéas" avec lequel elle se produit régulièrement.

Depuis 2014, elle collabore avec l’Opéra de Marseille pour les concerts proposés hors les murs.

En février 2015 Marie-France Arakélian s’envole pour Séoul, Corée du Sud, pour un concert avec Junghoon Kim, ténor et Haegee Lee, soprano.

Silvio CELEGHIN

Organiste, Pianiste et Claveciniste, Silvio Celeghin a étudié aux Conservatoires de Padoue et de Castelfranco Veneto (Italie), d’où il est sorti brillamment diplômé. Il s’est ensuite perfectionné pour le piano avec V. Pavarana et pour l’orgue avec différents professeurs parmi lesquels J. Guillou et F. Finotti. Il a été le lauréat (III° Prix) du Concours National de Piano de Albenga (Savona), du Concours National d’Orgue de Noale (Venise) et du Concours d’Orgue International “J. Froberger” (III° Prix) de Kaltern (Bolzano).

 

En marge de son activité de soliste, il se consacre à la musique d’ensemble, en duo avec le trompettiste F. Maniero, en jouant avec les “Virtuosi dell’Ensemble di Venezia”, l’Orchestra di Padova e del Veneto, l’Orchestra “Milano Classica”, l’Orchestre de Chambre du Friuli V.G., l’Orchestre de “La Fenice” de Venise, “I Solisti Veneti”. Il a collaboré avec des solistes et chefs d’orchestre tels que R. Muti, P. Toso, C. Scimone, G. Guglielmo, G. Carmignola, G. Franzetti, F.M. Bressan, G. Mozzato, D. Del Monaco, F. Gulli, F. Erle, G. Acciai, H. Rilling. En décembre 2003 il joue au concert d’Inauguration du Théâtre « La Fenice » de Venise, avec R. Muti.

Il s’est produit en Italie, France, Suisse, Autriche, Angleterre, Croatie, Suède, Turquie, Espagne, Hongrie, Pologne, Mexico, Finlande, Allemagne, Russie, Brasil. Pendant l’été 1995, il a joué au festival International de Saint Maximin en Provence, sur l’orgue historique F. Isnard à quatre claviers de 1772. Il a également joué au Festival International d’Orgue “Settembre Organistico” de Strasbourg, au Festival de l’Alpe d’Huez et à Paris (Notre-Dame et St. Eustache).

 

Son activité l’amène à collaborer avec des formation chorales, parmi lesquelles la “Schola S.Rocco” de Vicenza. Il a effectué divers enregistrements pour RAI et a réalisé plusieurs CD, dont un comportant œuvres pour orgue et trompette exécutées avec F. Maniero (Azzurra Music Ve 11010), deux avec “I Solisti Veneti” de Claudio Scimone (Juditha Triumphans et « Le Quattro Stagioni » de Vivaldi), un à l’orgue historique de Vigo di Cadore – Italie (A. Marcello, A. Vivaldi, C. Monteverdi), un à deux orgues (Basilique de Frari à Venice - Stradivarius) et un orgue à 4 mains (G. Verdi - Sinfonie et ouvertures - Tactus).

 

Silvio Celeghin est enfin professeur titulaire au Conservatoire “B. Marcello” de Venice et Directeur Artistique du Festival International “Marzo Organistico” de Noale (Venice).

Patrick IVORRA

Patrick IVORRA suit une double formation de pianiste concertiste et chef de chant. Il est lui-même artiste lyrique, ce qui lui permet d'offrir un coaching complet de très haut niveau. Il dispose de nombreuses expériences scéniques, notamment à travers des opéras de Mozart (Noces de Figaro - rôle du comte, Cosi fan tutte - rôle d'Alfonso, Carmen - rôle d'Escamillo entre autres rôles...). 

 

Patrick Ivorra s'est spécialisé dans le répertoire italien de l'ottocento, et plus particulièrement Rossini, Donizetti, Bellini. Il donne pendant trois années successives des Masterclass en Corée, et est l'accompagnateur officiel du Concours International Vincenzo Bellini depuis quatre années. Il collabore avec des artistes comme Ludovic Tezier, Pretty Yende, Anna Kasyan, Julien Dran, Alain Fondary, Leontina Vaduva, Sarah Reese, etc...                          
 

Comme pianiste concertiste, Patrick Ivorra se spécialise dans le grand répertoire romantique : Humoresque de Schumann, sonate funèbre et troisième sonate, polonaises, ballades de Chopin, sonate en si mineur, études transcendantes, harmonies poétiques et religieuses de Liszt... 

 

Egalement compositeur, il a composé deux pièces de concert pour piano : valse de bravoure et toccata chinoise... Pour le chœur il a composé un requiem a cappella, un stabat mater avec orgue, et pour voix avec piano quelques mélodies... Un opéra est également en cours d'écriture.

Sébastien JOLY

Sébastien Joly, pianiste, chef de chant, a reçu une formation complète au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, à la Musikhochschule de Saarbrücken et auprès d’Hortense Cartier-Bresson. Titulaire du Certificat d’Aptitude d'accompagnateur et du Diplôme d'État de piano, il est aujourd’hui chef de chant au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Pantin et à la Musikhochschule de Freiburg im Breisgau.

En tant que chef de chant il a travaillé entre autres avec le Théâtre des Champs- Élysées, l’Orchestre National d’Ile-de-France, le Chœur de Radio France, le Chœur ARSYS Bourgogne, le CNIPAL, l’Orchestre de Bretagne, la Compagnie Les Brigands ou la Péniche Opéra.

Germaniste diplômé du Goethe Institut de Paris, où il a co-organisé pendant cinq ans un cours sur le deutsches Kunstlied, Sébastien Joly est un spécialiste reconnu de diction lyrique allemande. Il enseigne cette discipline dans le cadre du Jeune Chœur- CRR de Paris et intervient régulièrement sur la prononciation allemande auprès du Chœur Aédès (Johannespassion, deutsches Requiem, Liebeslieder Walzer), du Théâtre des Champs-Elysées (Ariadne auf Naxos, Tristan und Isolde), ou de l’ensemble Musica Nigella (Von Heute auf Morgen, Hänsel und Gretel, opéra qu’il a traduit et adapté en français).

Maguelone PARIGOT

C'est à Orléans que Maguelone débute son apprentissage du piano, et qu'elle y obtient rapidement son premier prix à l'unanimité. Puis, ayant brillamment terminé ses études pianistiques au CNSM de Lyon, elle s'oriente vers le répertoire lyrique à la faveur de sa rencontre déterminante avec Thérèse Cochet, chef de chant à l'Opéra National de Paris. Alors au CNSM de Paris, l'étudiante attentive obtient aisément ses diplômes d'accompagnement ainsi que de Mélodie et Lied, renforcée dans ses savoirs par le spécialiste Ruben Lifschitz.

 

Aujourd'hui titulaire du CA d'accompagnement, Maguelone Parigot, outre sa participation à la classe de violon de M. Olivier Charlier (CNSM), se joint bien volontiers aux chanteurs professionnels lors de récitals. C'est ainsi qu'elle aime transmettre à ses étudiants de chant et d'accompagnement du conservatoire Maurice Ravel son goût prononcé pour la musique vocale.

 

Maguelone Parigot a également accompagné les éditions 2014, 2015, et 2016 du Concours International de Belcanto Vincenzo Bellini, les Ateliers d'été 2015-2016 et d'hiver 2017 de la Vincenzo Bellini Belcanto Académie.

Anne-Marie PODEVIN

Après avoir obtenu tout au long de ses études musicales différents premiers prix (piano, musique de chambre, accompagnement, notamment au CNR de Rueil-Malmaison), Anne-Marie Podevin se perfectionne au CNSM de Paris, puis obtient en 1998 le grand prix d'opéra Gabriel Dussurget au concours international de Clermont-Ferrand.

 

Titulaire du CA d'accompagnement, elle est assistante spécialisée d'enseignement artistique au conservatoire Paul Dukas de Paris (XIIème arrdt.). En décembre 2007, elle prend ses fonctions de professeur d'études de rôles auprès du Jeune Chœur de Paris (direction artistique Laurence Equilbey) au CNR de Paris. Ses activités sont multiples ; elle est très régulièrement demandée en tant que chef de chant par différentes maisons d'opéras (Opéra de Rouen, Festival de Strasbourg, Centre Lyrique d'Auvergne, Radio France (émissions avec Arièle Butaux)…). Elle est notamment chargée des études musicales auprès de La Jeune Compagnie de l'Opéra de Rouen depuis décembre 2010.

 

Elle est directrice des études musicales pour "Les Pêcheurs de Perles" en août 2009 à l'opéra de Santiago du Chili qui l'invite à nouveau en 2010 pour "Cavalleria Rusticana", "Pagliacci","Thaïs «et « Tosca » en 2011. Remarquée par Janine Reiss, cette dernière lui propose de participer à ses côtés à l'enregistrement de cantates de Ravel sous la direction de Michel Plasson pour EMI qui l'engagera à nouveau pour un enregistrement Berlioz sous la direction de Louis Langrée.

 

L'Orchestre de Paris la sollicite régulièrement pour des séances de travail avec les solistes invités (sous la direction de Christoph Eschenbach, Esa-Pekka Salonnen…). Elle collabore souvent avec l'orchestre de Picardie, sous la direction de Pascal Verrot ou John Axelrod, avec des solistes comme Pascal Moraguès ; avec Kim Criswell pour des comédies musicales de Bernstein à la Fondation Royaumont en 2003 puis en tournée en 2005. Elle collabore également avec l'Orchestre d'Auvergne et son chef Arie Van Beek, ainsi qu'avec le Théâtre du Châtelet ("Jenufa" de Janacek avec Karita Mattila).

 

Elle donne des concerts en France et à l'étranger (Espagne, Grèce, Russie, Finlande…) avec de nombreux artistes lyriques mais aussi avec des chœurs ("les Eléments"), en formation de musique de chambre ou en piano d'orchestre; elle accompagne aussi des concours internationaux. Elle a travaillé auprès de grands interprètes tels Mady Mesplé, Régine Crespin, Suzanne Sarroca, Gabriel Bacquier, François Le Roux… Elle s'investit aussi dans la création en travaillant aux cotés de compositeurs comme Jean-Michel Damase ou bien Matthias Pintscher… 


Anne-Marie Podevin est en résidence depuis trois années aux Festiv'Académies "1000 Sources & Dordogne" où elle développe un atelier lyrique pour chanteurs en lien avec la chanteuse Isabelle Germain et le metteur en scène Jean-Daniel Senesi. Elle accompagna également l'Atelier d'été 2015 de la Vincenzo Bellini Belcanto Académie.

Please reload